Effraction et Infraction

effraction-infraction.jpg

Effraction et infraction :


Une effraction ainsi qu’une infraction sont toute deux répréhensibles par la loi. Cependant il ne s’agit pas exactement de la même chose. Une effraction peut être une infraction, mais une infraction ne nécessite pas une effraction. Je m’explique :

Une effraction est un bris, un dommage causé à une porte, barrière…

Tandis qu’une infraction est un terme plus global désignant le non respect d’une règle ou d’un code ; infraction au code de la route…

 

Effraction : nom féminin (latin effractus, de effringere, briser). Rupture, forcement ou enlèvement de tout dispositif servant à fermer un passage ou une clôture. (L'effraction qui constitue un délit est une circonstance aggravante de certaines infractions : vol, violation de domicile… L'usage de fausses clés est assimilé à l'effraction.)

Infraction : nom féminin (latin infractio, -onis, rupture, de infrangere, briser). Transgression, violation d'une règle. Action ou omission expressément prévue par la loi, qui la sanctionne par une peine en raison de l'atteinte qu'elle constitue à l'ordre politique, social ou économique.

 

Quels sont les différents types d’infractions pénales ?

Les infractions sont classées en trois groupes, en fonction de la gravité du comportement qu’elles révèlent. On distingue les contraventions, les délits et les crimes.

Les contraventions désignent les infractions les moins graves, qui révèlent moins une atteinte aux normes fondamentales de l’ordre social qu’une indiscipline à l’égard des règles de la vie en commun. Elles sont punies de peines d’amende, et sont distinguées en 5 classes qui déterminent le montant de l’amende encourue : de 38 euros pour les contraventions de première classe (comme le défaut de port du permis de chasse), à 1 500 euros pour les contraventions de cinquième classe (comme les violences volontaires avec incapacité de travail inférieur à 8 jours).

Les délits désignent les infractions caractérisant une volonté de transgresser une norme sociale importante. Ils sont punis de peines d’amendes à partir de 3 750 euros, et de peines d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 10 ans pour les délits les plus graves. On compte parmi les délits les infractions les plus courantes : le vol, les violences aggravées, le port d’arme, l’agression sexuelle, etc.

Les crimes constituent la catégorie formée par les infractions les plus graves, qui manifestent une violation extrême des interdits fondamentaux de notre société. Ils sont punis, en fonction de leur gravité, d’une peine de réclusion pouvant aller de 15 ans à la perpétuité. L’homicide, mais encore le viol ou l’émission de fausse monnaie sont des crimes.

Par le jeu des circonstances aggravantes, un même type d’infraction peut basculer dans la catégorie supérieure : par exemple, si le vol simple est un délit puni de 3 ans d’emprisonnement, le vol avec usage ou menace d’une arme est un crime puni de 20 ans de réclusion.

 

*Sources : Dictionnaire Larousse et Vie-Publique.fr*

effraction infraction loi répréhensibles bris domage règle code route rupture forcement enlèvement délit circonstance aggravante vol violation domicile fausses clés transgression omission sanctionne peine ordre politique social économique contravention crime amende prison agression arme homicide

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×