Krach, Crac, crack ou craque?

crac-crack-krach.jpg

Krach, Crac, crack ou craque ?

 

Pardonnez-moi d'avoir semé en deux phrases autant de brume dans vos esprits. Je vais tout de suite élucider le mystère, et par la même occasion, vous expliquer ces quelques termes. Il est bon de savoir que le krach n'est rien d'autre qu'un effondrement boursier, tel que celui de 1929 à Wall Street, le crack peut être aussi bien un génie, comme le fut Einstein, qu'un dérivé de drogue, bien connue et consommée par les enfants pauvres du Brézil, aussi bien que par les stars, telle que Amy Winehouse. Des craques, nous en avons tous contés étant plus jeune, et crac est un mot courant dans les bulles de Tintin, lorsque que Dupond et Dupont sont de la partie !

 

krach : nom masculin (allemand Krach). Effondrement des cours des valeurs à la Bourse.

craque : nom féminin (de craquer) Populaire. Mensonge, vantardise.

crack : nom masculin (anglais crack, fameux) FamilierPersonne qui se distingue par sa compétence dans une spécialité quelconque. Cocaïne cristallisée, très purifiée, qui se fume.

crac : interjection (onomatopée) Exprime le bruit de quelque chose qui craque ou la soudaineté d'un événement.


Le premier krach:

Le premier krach boursier se déroule en Hollande et concerne le commerce des bulbes de Tulipe. Cette marchandise très prisée possédait une valeur excessivement élevée. Lorsque la noblesse prit conscience du déséquilibre financier du produit, les prix chutèrent fortement. Ce krach, surnommé la « Tulipomania », aura de sérieuses répercussions sur l’économie de l’époque.


L'histoire du crack:

L’histoire du crack commence au début des années 1970. La cocaïne est alors perçue dans l’univers de la contre-culture comme une drogue quasi douce, un truc à part, la drug of choice de l’élite du baby-boom. De nombreuses publications underground de l’époque, notamment Rolling Stone1, dénoncent les lois absurdes qui criminalisent un produit perçu comme inoffensif. Sur la côte Ouest, la coke est de toutes les soirées – et elle se propage peu à peu à travers l’Amérique. À ce régime, les narines sont mises à rude épreuve. Comment continuer à consommer avec la paroi nasale trouée, les sinus abîmés, sans pour autant injecter comme un vulgaire junkie ? Fumer de la cocaïne. 

*Sources : Dictionnaire Larousse, L'internaute et Pistes.fr*



 

Krach Crac crack craque 1970 drogue effondrement bourse boursier tulipomania wall street cocaïne coke hollande baby boom rolling stone underground einstein génie amy winehouse tintin dupont dupond injetcer junkie fumer

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×